Comme un vampire, Julia Caples boit du sang pour être plus forte et plus belle

Julia Caples, une Américaine de 45 ans originaire de Wilkes-Barre en Pennsylvanie, affirme boire régulièrement du sang. Une pratique bonne pour sa santé selon elle.

Julia Caples est une Américaine de 45 ans, mère de deux enfants et originaire de Wilkes-Barre, dans l'État de Pennsylvanie. Jusque là rien d'anormal, à part que cette femme est un vampire, ou se considère comme tel. 

Chaque mois, c'est près de deux litres de sang humaine que la mère de famille consomme. Elle suce l'hémoglobine de donneurs volontaires qu'elle contacte via internet ou qu'elle rencontre dans la boutique qu'elle tient, qui propose diverses bizarreries occultes. "Quand je me nourris d'une personne en buvant son sang, je me sens plus forte et en meilleure santé." confie-t-elle au Mirror. "Je sais qu'il n'y a pas beaucoup de nutriments selon les scientifiques, mais peut-être qu'il a des propriétés que nous n'avons pas encore découvert."

Un premier baiser sanglant

L'appel du sang a commencé dès les 15 ans de Julia, lorsqu'elle a donné son premier baiser. Alors que ce moment est censé être tendre et timide, elle a ressenti le besoin urgent de mordre la lèvre de son ami jusqu'au sang. "C'était mon instinct naturel et j'ai bien aimé le goût. J'ai été prise d'une envie telle que je n'ai pu vraiment l'expliquer. Elle n'a jamais disparue," dit-elle, selon le Sun. "Inutile de dire qu'il ne m'a jamais embrassé de nouveau."

Caples n'était pas vraiment une timbrée du sang jusqu'à ce qu'elle a commence à fréquenter son ex-mari Donald, 49 ans et qui comme elle était dans le mode de vie Goth. Cependant ils ont calmé le jeu lorsqu'ils ont eu leurs enfants. "J'ai renoncé au sang... Elle est une mère incroyable, et ses enfants passent toujours en premier. Elle n'a jamais arrêté le maternage de ses enfants", a déclaré Donald Caples, sur (...) Lire la suite sur gentside.com

Les plus populaires