Des squelettes d'extraterrestres découverts au Mexique?

Un cimetière regroupant 25 corps a été découvert au Mexique. Vielles de 1000 ans, les boîtes crâniennes ont cependant des formes bien différentes des nôtres...

Des archéologues ont découvert au Mexique un cimetière regroupant des personnes souffrant d’une déformation de la boite crânienne. Vieux de 1000 ans, les squelettes ont été découverts près d’un village nommé Onavas.

Certaines personnes s’accordent à dire que cette trouvaille est une première puisqu'elle illustre une pratique qui se faisait il y a longtemps. "La déformation crânienne dans les cultures méso-américaines a été utilisée pour différencier un groupe social des autres, mais également à des fins rituelles", explique l'archéologue Cristina Garcia Moreno, directrice du projet de recherche, relayée par le Daily Mail.

Une découverte unique

Le cimetière où les squelettes ont été retrouvés regroupait 25 personnes. Treize d’entre-elles avaient le crâne intentionnellement déformé, et cinq personnes avait une dentition appartenant à la gent féminine. "Cette découverte unique montre un mélange de traditions des différents groupes du nord du Mexique", déclare Cristina Moreno.

"L'utilisation d'ornements fabriqués à partir de coquillages du golfe de Californie n'avait jamais été trouvé auparavant dans le territoire de Sonora et cette découverte étend la limite de l'influence des peuples méso-américains plus au nord que ce qui a été précédemment enregistrée."

Une transformation volontaire

Selon le site internet Past Horizons, spécialisé dans l’archéologie, certains individus portaient des ornements tels que des bracelets, des bagues au nez, des boucles d'oreilles, des pendentifs fabriqués à partir de coquilles trouvées dans le golfe de Californie. Une sépulture contenait une carapace de tortue, soigneusement placé sur l'abdomen.

Cristina Garcia a pu travailler pour le compte de l’université de l’Arizona. Et selon elle, les mutilations observées chez les femmes sont considérées comme un rite de passage. "La mutilation dentaire dans les cultures telles que le Nayarit était considéré comme un rite de passage à l'adolescence. Cette hypothèse est confirmée par les résultats du cimetière de Sonora, où les cinq corps trouvés avec les mutilations dentaires sont tous âgés de plus de 12 ans."

Une transformation qui n'est pas sans risque

Malgré toutes ces découvertes, il reste aujourd'hui de nombreuses zones d'ombre concernant ces squelettes un peu particulier. "Nous n'avons pas pu reconnaître les différences catégories sociales parce que tous les sépultures semblent avoir les mêmes caractéristiques. Nous n'avons pas non plus pu déterminer pourquoi certains portaient des ornements et d'autres non, ou pourquoi les 25 squelettes étaient seulement des femmes", conclut-elle.

Selon l’équipe d’archéologues, le nombre de corps d'adolescents ou d'enfants en phase de l’être montrent le risque élevé lié à cette déformation crânienne, qui peut tuer si le serrage de la boite crânienne est excessif.

Les plus populaires