Santé - La fermeture des urgences de Vita fâche certains résidents

Le Vita and District health centre a fermé son service des urgences en octobre, obligeant les résidents du coin à se rendre à Steinbach, à une demi-heure de route, pour obtenir des soins médicaux d'urgence.

Cette situation est inacceptable pour Elisa Griffin-Boily, qui vit dans ce secteur du sud du Manitoba. Elle affirme que la fermeture des urgences locales est dangereuse.

« Ma mère a eu une crise cardiaque ici et, Dieu merci, les urgences étaient ouvertes, car elle a eu 13 obstructions et ils ne pensaient pas qu'elle allait survivre », explique Mme Griffin-Boily.

Elle a été soignée immédiatement, ce qui lui a sauvé la vie, selon elle.

Le service des urgences du Vita and District health centre reçoit en moyenne 1700 visites par année, selon sa page web.

Santé Sud-Est, qui est responsable du Vita and District health centre, a indiqué à Radio-Canada qu'elle ne pouvait maintenir son unité des urgences par manque de médecins.

Les autorités affirment tenter de recruter davantage de docteurs.

Pendant ce temps, les résidents peuvent toujours consulter un médecin à l'hôpital du centre et au foyer de soins personnels, selon elles.

Selon Elisa Griffin-Boily, les gens choisissent de vivre dans des secteurs où ils peuvent trouver de meilleurs soins de santé, 24 h/24.

Les plus populaires