Saint-Rémi : le maire paye lui-même sa défense

SAINT-RÉMI - Les contribuables de Saint-Rémi n'auront pas à payer les frais d’avocats du maire de la municipalité, Michel Lavoie, qui fait face à des accusations de fraude et complot pour avantager des partenaires d’affaires.

«M. Lavoie assume lui-même les honoraires de ses avocats», a indiqué, au journal «Le Soleil de Châteauguay», Cynthia Ménard, directrice des communications et activités de promotion de la Ville de Saint-Rémi.

Le maire a été arrêté le 14 décembre dernier à la suite d’une enquête de l’Unité permanente anticollusion (UPAC), avec son fils Sébastien Lavoie et un entrepreneur local, Dominic Dorais. Les trois réfutent les accusations qui pèsent contre eux. Ils seront de retour en cour au mois de mars.

Les plus populaires