Les différentes traditions de Pâques à travers le monde

(ZUMAPRESS.com/Keystone Press/BUM)Si, pour la majorité d’entre nous, la fête de Pâques rime avec chocolat, lapin de Pâques et course aux œufs, les traditions diffèrent d’un pays à l’autre. Bien entendu, la connotation religieuse de la mort du Christ et de sa résurrection a quelque peu perdu de son sens de nos jours.

Faisons un bref survol de la fête de Pâques dans le monde, question de nous mettre dans l’ambiance en vue du week-end.

Dès l’Antiquité, on mentionne la fête de Pâques dans la tradition païenne. Cette fête devait célébrer le renouveau du printemps. On rendait hommage à la déesse de la fertilité qu’on appelait Eostre ou Ostara chez les Anglo-saxons. En anglais, Pâques se dit Easter, est c’est du nom de cette déesse que provient le nom de la fête.

Partout dans le monde

En France, à Pâques, les cloches du pays se font silencieuses entre le jeudi et le samedi saint. La légende veut qu’elles partent pour Rome afin de se faire bénir. Lorsqu’elles reviennent, elles laissent tomber des œufs, poules et lapins dans les champs pour les enfants sages.

Aux Philippines, on célèbre chaque année à coups de fouets et de crucifixions. Même si les autorités médicales ont tenté à maintes reprises de faire interdire la pratique, de fervents adeptes s’y adonnent annuellement.

Autre tradition un peu étrange en Suède, où Pâques nous rappelle plutôt l’Halloween, car le jeudi saint, les enfants se déguisent en fantômes et passent de maison en maison. En Suède, on aime aussi créer ses propres œufs de Pâques. On en fabrique en papier, que l’on remplit de friandises.

En Australie aussi, on aime se déguiser, surtout pour la parade du bonnet de Pâques. Les petits écoliers parcourent les rues environnantes à leur école portant des chapeaux décorés avec de grandes oreilles de lapin ou des costumes de poule.

En Roumanie, Pâques rappelle plutôt les fêtes de l’Action de grâce, avec un repas de 4 à 5 services en famille. Ensuite, on peint les œufs en grand nombre. La tradition la plus cocasse est sans doute la bataille durant laquelle la famille et les amis s’affrontent. Deux participants doivent cogner deux œufs durs l’un contre l’autre. La coquille la plus résistante gagne, et le perdant doit manger tous les œufs durs que le gagnant a cassés. Dans certains autres pays, le gagnant de la partie aura simplement plus de chance durant l’année. 

La fête la plus importante pour certains

Dans certains endroits du monde, Pâques est la fête la plus importante du calendrier, par exemple en Russie. On salue chaque personne en échangeant un œuf décoré et en offrant trois baisers. Au souper, on mange de l’agneau et du jambon, puis on termine le tout avec un gâteau au fromage blanc et aux fruits confits avec un peu de safran. Ce gâteau doit être béni par un prêtre. En Russie, c’est aussi le seul endroit où l’on pense aux défunts à Pâques, alors qu’on se rend sur la tombe de proches pour manger des œufs durs. On doit toujours laisser quelques œufs au cimetière, question d’apaiser l’esprit des morts.

Comme vous le voyez, ce ne sont pas les traditions originales qui manquent. Dans certains cas, nous sommes bien loin du carême de 40 jours ou du chocolat. Quoi qu’il en soit, la tradition des œufs décorés est sans doute la plus populaire, avec la chasse aux œufs de Pâques que l’on retrouve dans divers pays du monde. Pour les œufs décorés, certains sont de véritables œuvres d’art, à faire pâlir d’envie les plus grands artistes-peintres.

L'UNIVERS DE YAHOO QUÉBEC