Enquête sur remise en liberté reportée pour Raymond Vézina

Raymond Vézina, l'homme de 73 ans de Québec accusé pour des sévices sexuels et physiques, subira son enquête sur remise en liberté le 23 août.

L'enquête initialement prévue mardi a été reportée. Raymond Vézina a changé d'avocat et ce dernier, Me Denis Bernier, veut davantage de temps pour examiner le volumineux dossier.

Raymond Vézina ne pourra donc pour le moment recouvrer sa liberté.

Rappelons que le septuagénaire fait face à 35 chefs d'accusation d'agressions sexuelles sur sept victimes qui étaient mineures au moment des faits.

Il est notamment accusé de voies de fait graves avec lésion, d'attentat à la pudeur, de sodomie, de viol et de séquestration.

Les événements se seraient produits de 1968 à 1981.

Les plus populaires