L'obésité tue plus que la malnutrition !

En 2010, trois fois plus de gens sont morts à cause de l’obésité que de malnutrition. C’est le constat publié le 13 décembre dans la revue Lancet. Le Globen Burden of Diseases (le fardeau global des maladies) concerne toutes les causes de mortalité non violentes mais dresse un bilan particulièrement inquiétant de la montée des problèmes de surpoids dans le monde. L’étude a mis cinq ans pour compiler des données de 187 pays qui remontent jusqu’à 1990.

Les complications liées à l’obésité font peser un grave tribut sur la santé mondiale. Ainsi, un quart des morts par accidents cardiaques l’ont été à cause du diabète, soit 1,3 millions de personnes.

Au total, 3,4 millions de gens sont morts de causes liées au surpoids, contre 1 million pour la malnutrition. L’amélioration des conditions dans les pays en voie de développement et la sédentarisation poussée dans les pays développés ont amené à cette situation qui peut sembler franchement absurde.

L'alcool et le tabac ne sont pas en reste

On apprend également, pour rester sur des problèmes de modes de vie, que la cigarette a causé 6,3 millions de décès en 2010 tandis que l’alcool a fait 4,9 millions de morts. La tuberculose et la malaria ont quant à elles tué chacune 1,2 millions de personnes. Le cancer a lui emporté 8 millions de malades, trois fois plus qu’il y a 20 ans.

Sur une note plus positive, l’étude mentionne que le SIDA et la malaria ont fait moins de morts en 2010 que les années précédentes, même si ces deux maladies restent des causes importantes de décès. La mortalité des enfants de moins de cinq ans recule également. Depuis 1970, l’espérance de vie globale à la naissance a augmenté de trois à quatre ans toutes les décennies.

Les plus populaires