Droitier vs gaucher : des décisions influencées

Une étude américaine révèle que les décisions seraient prises différemment selon si l’on est gaucher ou droitier. D'après ces travaux, les personnes auraient tendance à préférer les choses qu’ils rencontrent avec leur main dominante.

.Si les scientifiques ont déjà élucidé de nombreuses différences dans le fonctionnement du cerveau chez les droitiers et les gauchers, ils sont encore loin d'avoir tout dévoilé. Une nouvelle étude publiée dans la revue Current Directions in Psychological Science révèle ainsi que les individus ont tendance à préférer les choses qu'ils rencontrent sur le côté de leur main dominante.

Pour cela, les chercheurs menés par Daniel Casasanto, de la New School for Social Research, à New York ont réalisé une expérience basée sur le choix des personnes. Concrètement, ils ont présenté aux participants deux produits à acheter ou deux créatures extraterrestres à embaucher. Ils leur ont alors demandé de choisir entre les deux en fonction de la confiance que chacun leur inspirait. Au final, les droitiers ont systématiquement préféré le produit ou la créature qui se trouvait sur le côté droit alors que les gauchers ont choisi ceux qui étaient à gauche. Mêmes résultats chez des enfants âgés de cinq ans.

«Les gens préfèrent les choses qu’ils peuvent facilement voir et avec lesquelles ils peuvent interagir facilement», a expliqué le chercheur cité par Sciences et avenir. Selon lui, les droitiers interagiraient ainsi plus facilement avec leur environnement droit, de sorte qu'ils en viennent à associer «bon» avec «droit» et «mauvais» avec «gauche». Mais ces préférences ne sont pas définitives, a souligné Daniel Casasanto qui précise que : «si vous modifiez le corps des gens vous les faites changer d’avis». Ainsi, si l'on bloque la main droite d’un droitier ce dernier commencerait à penser comme un gaucher au bout de quelques minutes seulement.

L'UNIVERS DE YAHOO QUÉBEC