Des tensions se font de nouveau sentir au conseil municipal de Gatineau

Sortant de sa réserve habituelle, le maire de Gatineau, Marc Bureau, est sorti de ses gonds mardi au conseil municipal. Il s'est montré excédé par les déclarations du chef du nouveau parti Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, sur le sujet de la collusion et de la corruption dans le milieu municipal.

Lors d'un débat sur les données ouvertes à la Municipalité, le maire, piqué au vif par les propos du conseiller Pedneaud-Jobin, ne s'est pas gêné pour le faire savoir.

Le conseil municipal s'est déjà montré favorable à la diffusion de données ouvertes, ce permettrait de consulter l'information publique dans des formats plus accessibles.

Le chef d'Action Gatineau, loin de se rétracter, est convaincu que Gatineau pourrait faire preuve d'encore plus de transparence. Il a présenté un projet de résolution.

Le maire Bureau affirme que son administration n'a pas les moyens de dégager des centaines de milliers de dollars pour diffuser ces données à la demande d'Action Gatineau. Maxime Pedneaud-Jobin estime toutefois qu'il s'agit d'un incontournable pour les municipalités du Québec.

D'après le reportage de Louka Jacques

Les plus populaires