Des proches des victimes de la fusillade d'Aurora outrés par une offre du cinéma

Des proches de la majorité des personnes tuées dans un cinéma du Colorado ont rejeté mercredi une invitation pour assister à la réouverture des installations ce mois-ci, qualifiant le tout d'« offre dégoûtante » qui est survenue à un très mauvais moment, soit tout de suite après le premier Noël loin des êtres chers.

Les proches et veufs de neuf des 12 personnes tuées lors de l'attaque ont confié s'être fait demander de participer à une « soirée du souvenir », suivie par un film, lorsque le cinéma d'Aurora rouvrira ses portes le 17 janvier.

Ensemble, ils ont envoyé une lettre au propriétaire du cinéma, Cinemark, dans laquelle ils critiquent la compagnie sise à Plano, au Texas, pour ne pas les avoir contactés précédemment pour leur offrir leurs condoléances, et pour avoir refusé de les rencontrer sans avocats.

Cinemark n'a pas voulu immédiatement commenter l'affaire. L'entreprise a annoncé le mois dernier qu'elle rouvrirait le cinéma le 17 janvier et a invité les gens touchés par la tragédie et d'autres personnes, un geste qui aurait un fort appui au sein de la communauté, selon des responsables municipaux. Le gouverneur John Hickenlooper prévoit y participer.

L'Aurora Sentinel a fait état de plans déposés à la Ville portant à croire que le cinéma serait transformé en l'un des emplacements de « divertissement cinématographique extrême » de l'entreprise, qui comprennent des écrans géants. Il n'a pas été possible de déterminer, en inspectant les plans, si un mémorial sera bâti à la mémoire des victimes.

L'invitation a été envoyée aux familles par l'entremise du Colorado Organization for Victim Assistance, qui a indiqué que l'offre avait été transmise au nom de Cinemark.

Selon l'une des familles des victimes, les Phillips, l'invitation pourrait n'être qu'un exercice de relations publiques pour aider à montrer au public que certaines victimes, ou leurs familles, désirent assister à la réouverture du cinéma.

Certaines des familles des victimes ont de leur côté poursuivi Cinemark. Le père de la plus jeune personne tuée lors de la fusillade, Veronica Moser-Sullivan, fait partie de celles-ci.

Également mercredi, des procureurs et des avocats de la défense ont indiqué qu'ils se préparaient à une importante audience, la semaine prochaine, lors de laquelle les procureurs présenteront leur dossier contre James Holmes, qui est accusé d'avoir tué 12 personnes et d'en avoir blessé 70 autres lors de la présentation du plus récent film de la série Batman, le 20 juillet.

Associated Press

Les plus populaires