Des lucioles pour y voir plus clair

Des chercheurs de l'Université de Sherbrooke et leurs collègues belges et français ont réussi à augmenter de 55 % l'intensité des lumières à diodes électroluminescentes (DEL) en s'inspirant de l'abdomen des lucioles.

Cette avancée permettrait d'optimiser la technologie des DEL, qui est utilisée notamment dans les téléviseurs à écran plat et dans certains systèmes d'éclairage. Les DEL permettent de faire des économies d'énergie importantes comparativement à l'éclairage à l'aide d'ampoules incandescentes, par exemple. Toutefois, l'industrie cherche à accroître leur luminosité.

Les chercheurs de l'Unité mixte internationale pour les micro et nanotechnologies à l'Université de Sherbrooke ont ainsi appliqué une mince couche de matériaux possédant une structure ondulée qui optimise l'efficacité des DEL. Les travaux paraissent dans la revue scientifique Optics Express.

Annick Bay, doctorante à l'Université de Namur, en Belgique, et coauteure de l'étude, explique que les lucioles créent de la lumière par une réaction chimique qui se produit dans des cellules spécialisées. Cette lumière est ensuite diffusée par l'abdomen. La surface ciselée de la partie de l'abdomen où est transmise la lumière minimise les réflexions internes. L'insecte maximise ainsi le signal lumineux émis, ce qui lui permet d'attirer des partenaires.

La faible quantité de lumière produite est donc extraite de l'insecte avec une très grande efficacité. « Nos collègues européens ont étudié la structure de la lanterne du genre Photuris, un organe lumineux, et ils ont découvert une configuration inattendue au niveau de l'exosquelette de l'insecte, une structure en écaille, qui augmente la luminescence de l'abdomen », explique dans un communiqué Vincent Aimez, professeur de la Faculté de génie qui a dirigé les travaux de l'Université de Sherbrooke.

« Un tel procédé pourrait très bien à court terme être utilisé pour des applications industrielles sans avoir à créer de nouvelles diodes. Quelques étapes supplémentaires au procédé permettraient de couvrir et de modeler au laser des DEL existantes », ajoute-t-il.

Selon les chercheurs, cette découverte démontre l'importance d'observer la nature pour innover en recherche.

Les plus populaires