Canadien - Tout va bien

L'entraîneur du Canadien, Jacques Martin, a profité du tournoi de golf annuel de l'équipe, mercredi, pour faire une première rencontre avec les journalistes. Parmi les sujets chauds : Scott Gomez, Andrei Kostitsyn et les blessures, entre autres.

Scott Gomez a lui-même admis qu'il a connu une mauvaise saison l'an dernier. Beaucoup de regards seront tournés vers lui au début du camp d'entraînement. On a notamment demandé à l'entraîneur s'il croyait que l'addition d'Erik Cole pourrait relancer le deuxième joueur de centre de l'équipe.

« La recette pour relancer Scott Gomez viendra de Scott lui-même », a simplement dit Martin.

« L'an dernier, c'était l'an dernier, a pour sa part répondu le principal intéressé. C'était un mauvais rêve. »

Le responsable de la préparation physique de l'équipe, Pierre Allard, a rendu visite à Gomez en Alaska cet été pour s'assurer que son entraînement se déroulait bien.

Gomez n'y voit pas de signe particulier et a pris le tout avec son humour habituel.

« Je ne suis pas différent des autres joueurs, Pierre a visité presque tout le monde. Il doit aimer les voyages gratuits. »

Le cas A. K.

Martin a aussi été appelé à commenter les déclarations de l'ailier Andrei Kostitsyn, qui a affirmé cet été sur un site Internet bélarussien qu'il n'avait pas une bonne relation avec son entraîneur.

« Je n'ai pas encore parlé à Andrei, mais je ne prévois aucun problème de communication », a fait savoir Martin.

Le numéro 46 a pour sa part déclaré avoir été mal cité, vouloir rester à Montréal et discuter avec Martin.

Quant à l'état des blessés, notamment Andrei Markov, Josh Gorges et Lars Eller, Martin a refusé de s'avancer à savoir s'ils pourraient participer aux matchs préparatoires. Il a indiqué qu'il en saurait plus après les examens médicaux prévus vendredi.

Le directeur général Pierre Gauthier a été un peu plus précis dans le cas de Markov.

« Si la saison débutait aujourd'hui, il ne jouerait pas », a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'il espérait voir son défenseur étoile en uniforme à l'ouverture de la saison.

Josh Gorges a affirmé qu'il était prêt à 100 % et qu'il aurait même été apte à jouer si l'équipe avait pu progresser plus loin dans les séries au printemps dernier.

L'attaquant Lars Eller attend pour sa part le feu vert des médecins pour faire des exercices avec contact, mais il a bon espoir de participer au premier match de la saison.

Message aux jeunes

Le Canadien amorce son camp d'entraînement avec seulement 12 attaquants. Ceux qui semblent assurés d'un poste avec l'équipe. Un ou deux postes de réservistes sont donc disponibles pour les jeunes, à moins que l'équipe ne décide de se tourner à la dernière minute vers un des joueurs autonomes qui attendent toujours un appel.

Martin avait un message pour ceux qui seront retranchés : ils peuvent s'inspirer de Desharnais, White, Weber ou Pacioretty.

« L'an dernier, ils ont tous été retranchés même s'ils avaient connu un bon camp. Mais ils ont été dominants à Hamilton et ils ont fini par être rappelés et conclure l'année à Montréal. »

Les plus populaires