Accident mortel à Weedon, l'accusé reconnaît sa faute

WEEDON – La poursuite a abandonné l'accusation de négligence criminelle causant la mort et des lésions contre Kevin Dussault, qui a plaidé coupable à des chefs de conduite dangereuse causant la mort et des lésions.

Le premier chef est passible de l'emprisonnement à perpétuité et l'autre d'une peine maximale de 14 ans.

Dans la soirée du 29 avril 2011, Kevin Dussault, aujourd'hui âgé de 20 ans, a été impliqué dans un accident qui a coûté la vie au jeune Alex Breton.

Kevin Dussault roulait à tombeau ouvert sur la route 257, il filait à une vitesse d'au moins 160 km/hre quand il a perdu la maîtrise de son véhicule en haut d'une pente avant de causer une violente embardée.

Son ami âgé de 17 ans est décédé et sa copine avait subi de graves blessures.

Le véhicule de Kevin Dussault, un Honda Civic 93 était dans un état dans un mauvais état mécanique et chaussé de pneus passablement usés au moment de l'accident. L'alcool ni la drogue ne sont en cause, on parle vraiment d'une conduite téméraire de la part de l'accusé.

En 2008, le gouvernement conservateur a amendé l'article de loi du Code criminel, interdisant des peines d'emprisonnement dans la collectivité pour ce genre de crime. L'avocat de Kevin Dussault, Me Benoit Gagnon, a fait savoir que si le rapport pré-sentenciel est favorable à son client, qu'il entendait contester la constitutionnalité de l'article de la loi 742.

Le dossier de Kevin Dussault reviendra devant le juge Conrad Chapdelaine le 19 avril.

Les plus populaires