Élimination de 110 postes à la papeterie Alma : les travailleurs ont l'intention de se battre

Les travailleurs syndiqués de la papeterie d'Alma ont l'intention de se battre à la suite de la décision de Produits forestiers Résolu (PFR) d'éliminer 110 postes sur 400 dans l'usine, dans le but de les remplacer par des sous-traitants.

Le syndicat affilié à la CSN qui représente la grande majorité des travailleurs de la papeterie tenait mercredi une première assemblée d'information pour faire le point sur l'annonce faite par l'entreprise.

La nouvelle était devenue publique le matin même, et visiblement, les travailleurs présents à l'assemblée étaient encore sous le choc.

Selon le président du syndicat CSN, Daniel Paradis, ce qui choque, ce n'est pas tant la restructuration que la manière choisie par la direction de PFR. Il rappelle que depuis près de 15 ans, direction et syndicat avaient choisi la voie de la négociation lorsque des changements étaient nécessaires à la poursuite de la production. Cette fois-ci, la direction a agi de façon unilatérale.

Daniel Paradis affirme avoir l'appui de tous les syndiqués afin de limiter l'impact de ces mesures qui touchent l'ensemble de la production.

Les plus populaires